Conseil Assistance
01 30 47 11 80

Standard
01 34 63 08 63

Kits Surveillance
Devis
Recherche
Nos marques
pixel_trans
pixel_trans
Nos catalogues
Notre actualité

» » Questions réponses sur la vidéosurveillance et l' alarme
Exporter en pdf  Exporter en pdf


 


Systèmes d’ alarmes anti intrusion et Vidéo surveillance  /  Questions fréquentes


Vidéosurveillance sur ordinateur et téléphone mobile

 

Sommaire

 

1 Comment peut on accéder aux images de vidéo surveillance ?
2 Comment est on informé d' une intrusion pour la levée de doute ?
3 Que se passe t il en cas de coupure de courant ?
4 Que se passe t il en cas de coupure de la ligne téléphonique ?
5 Internet peut il être en adresse IP dynamique (Box grand publique Orange, Bouyguestel, SFR) ?
6 Une sauvegarde des enregistrements sur un autre PC est elle prévue ?
7 Quels abonnements sont nécessaires en vidéosurveillance ?
8 Un téléphone mobile 3G/ 4G est il nécessaire ?
9 Quel niveau de connaissance informatique faut il avoir ?
10 Quelle est l'assistance dont bénéficie un utilisateur ?
11 Caméras IP ou analogiques ?
12 La fonction audio est elle disponible ?
13 Peut on télécommander une caméra mobile (PTZ) à distance ?
14 Quelles sont les gammes de caméras et tarifs ?
15 Gère t on des automates industriels avec une connexion RS232 ou 485 ?
16 Quelle taille de disque dur sur le PC est nécessaire ?
17 Quelles sont les caractéristiques majeures des produits de vidéosurveillance/ alarme ?
18 Les caméras sans fil 2.4G/ wifi sont elles utilisables ?
19 Un PC en fonction permanente est il nécessaire ?
20 Que se passe t il si l' ordinateur du local surveillé est volé ?
21 Quels sont les avantages constatés avec la vidéosurveillance ?
22 La vidéo enregistrée est elle une preuve à charge de l' intrus ?


 

1 Comment peut on accéder aux images de vidéo surveillance ?
Tout ordinateur de type PC connecté à Internet ou téléphone mobile 3G 4G peut accéder aux vidéos sous réserve d’avoir l’adresse IP et les codes d’accès.

 

2 Comment est on informé d’une intrusion pour la levée de doute ?
L’utilisateur reçoit un message d’alarme par email sur les PC et téléphones mobiles paramétrés, plus une image, et décide au vu de l’image (levée de doute) s'il s'agit d'une fausse alarme ou de l'action à entreprendre.
Avec la télésurveillance l'alerte est transmise au centre de surveillance qui averti l'abonné.

 

3 Que se passe t il en cas de coupure de courant ?
les coupures de courants doivent être compensées par un onduleur*, le temps d’envoyer les messages d’alarme sur signal d’ un détecteur de coupure.
un transmetteur GSM sur détection de coupure de courant peut être installé comme sur tout système d’alarme
    (*) Transformateur avec batterie, à partir de 110 € HT pour 650VA

 

4 Que se passe t il en cas de coupure de la ligne téléphonique ?
Il est possible, comme pour tout système d’alarme exposé aux coupures d’une ligne de téléphone fixe, de coupler un module GSM avec carte SIM classique qui génèrera un SMS d’alerte ou composera un n° de téléphone.

 

 5 Internet peut il être en adresse IP dynamique (Box grand publique Orange, Bouyguestel, SFR) ?
Si le produit de vidéo surveillance comporte un service « bridge ou serveur type NoIP pour IP dynamique» le système fonctionne sur les IP dynamiques des clients sans adresse IP fixe tels les entreprises.

 

6 Une sauvegarde des enregistrements sur un autre PC est elle prévue ?
Les solutions sont généralement paramétrables pour un transfert de données automatique sur un ordinateur à distance via FTP, ce qui permet de conserver les enregistrements en cas de destruction des locaux ou des équipements de sécurité, pour utilisateur expérimenté.

 

7 Quels abonnements sont nécessaires en vidéosurveillance ?
Un abonnement Internet ADSL est nécessaire pour émettre les images de vidéosurveillance.
L’abonnement téléphonique mobile est soit un abonnement classique voix avec forfait DATA ou Internet consommé par les vidéos.

 

8 Un téléphone mobile 3G/ 4G est il nécessaire ?
Il existe deux solutions majeures sur le marché pour la vidéosurveillance sur téléphone mobile :

  • certains produits fonctionnent sur téléphone mobile GPRS mais ces solutions disparaissent du marché
  • d’autres produits fonctionnent sur les téléphones 3G équipés de Windows, Android, Mac OS mobile

 

9 Quel niveau de connaissance informatique faut il avoir ?
Pour les gammes grand public, l’installation automatique est similaire aux applications utilisateurs que vous téléchargez sur Internet, aucune programmation, le paramétrage utilisateur est similaire d’une installation à une autre.
Pour les gammes professionnelles une connaissance du paramétrage des PC et des réseaux IP est nécessaire.

 

10 Quelle est l’assistance dont bénéficie un utilisateur ?
Le support de niveau 1 est assuré par l’installateur ou le support du site de internet si ce n'est pas un simple revendeur.

 

11 Caméras IP ou analogiques ?
Deux principaux types de caméras existent sur le marché :

  • caméra IP : nécessite le câblage d’un réseau IP pour connecter les caméras
  • caméra analogique : nécessite un câblage pour courants faibles.

Le choix s’effectue en fonction du parc déjà installé, des distances de câbles, des fonctions désirées (avec ou sans PC local, nombre de caméras, etc.). Les caméras sans fil sont de préférence des caméras IP.

 

12 La fonction audio est elle disponible ?
L’audio dépend essentiellement du choix des caméras et du produit de vidéosurveillance, en lieu public l'enregistrement des conversations est interdit .

 

13 Peut on télécommander une caméra mobile (PTZ) à distance ?
Oui sur PC ou téléphone mobile, en fonction des produits de vidéosurveillance.

 

14 Quelles sont les gammes de caméras de vidéosurveillance ?

  • Gamme classique : mini caméras couleurs, jour/ nuit infra rouge, pour les installations courantes en intérieur. Environ 100 à 300 € HT
  • Gamme Pro : à choisir en fonction des contraintes: gel, pluie, longue portée, zoom, etc. environ 250 à 2000 € HT

 

15 Gère t on des automates industriels avec une connexion RS232 ou 485 ?
Oui en fonction des produits. Une solution pour des cas simples peut être réalisée en utilisant les cartes de sorties pour déclencher des signaux, par exemple RTS, et par câblage du connecteur (3, 5 ou 7 fils) pour injecter le signal ou le « pattern » d’un générateur.

 

16 Quelle taille de disque dur sur le PC est nécessaire ?
La taille du disque se calcule en fonction de la durée des enregistrements et du débit des caméras que vous avez paramétré (ex : 1 Mb/s), un disque de 500 Go minimum est recommandé.

 

17 Quelles sont les caractéristiques majeures des produits de vidéosurveillance/ alarme ?
Hors choix des caméras les caractéristiques majeures sont les suivantes :

  • nombre d’entrées de détecteurs
  • nombre de sorties (contact sec)
  • fréquence d’images par seconde et par caméra connectée (5 à 30 images/ sec)
  • système d’exploitation et version sur le serveur : Windows ou Linux
  • nombre téléphone mobiles connectables
  • nombre de caméras par serveur
  • entrées BNC, RCA ou USB

 

18 Les caméras sans fil 2.4GHz / wifi sont elles utilisables ?

  • Le WIFI peut être utilisé soit avec une Box ADSL sur 10 à 100 m, soit avec un transmetteur WIFI de 100 mètres à 2000 m, dans les lieux sans obstacle physique (cloisons épaisses, piliers, etc ) où la portée est réduite à quelques dizaines de mètres. Le nombre de caméras en WIFI dépend du débit du routeur et de la résolution des caméras ( 100 Kbs à 2 Mbs ).
  • Les modem  2.4 GHz portent à quelques dizaines de mètres sans obstacle.

Le 2.4 GHz ou wifi sont déconseillés en cas de risque d’interférences radio à proximité (émetteur télévision/ radio, antenne relais de téléphone mobile, pylône EDF haute tension, autres transmetteurs wifi dans le même local, etc). Les transmetteurs spéciaux permettent de porter à plusieurs kilomètres.

 

19 Un PC en fonction permanente est il nécessaire ?
Il existe 4 solutions majeures sur le marché pour gérer le système de vidéosurveillance :
logiciel sur PC en guise de serveur : le PC doit fonctionner en permanence mais les logiciels sont peu onéreux ou gratuits
 logiciel sur serveur en "boite noire" : il s’agit en fait de l’équivalent d’un PC sans écran ni clavier, impactant le prix par rapport à la solution sur PC.
caméra avec mini serveur pour réseau IP intégré : les caméras sont plus onéreuses mais le coût de l’installation est réduit si le local est équipé d’un réseau IP.
mini boitier serveur Linux avec entrées vidéo pour caméras : une solution pour de petites configuration sans PC et un choix indépendant de caméras. Idéal pour la vidéosurveillance de résidences secondaires, entrepôt, etc

 

20 Que se passe t il si l’ordinateur du local surveillé est volé ?
En cas de possibilité de vol du PC, le transfert périodique des vidéos sur un autre PC à distance est à paramétrer.


21 Quels sont les avantages constatés avec la vidéosurveillance ?

  • Magasins et TPE: une augmentation du chiffre d’affaires de quelques pourcents par une optimisation des ressources au vu des vidéos à distance sur téléphone mobile ou PC par le responsable en déplacement.
  • Réseau routier/ BTP : une optimisation des déplacements des véhicules d’interventions par l’envoi de vidéos à partir du poste central de surveillance vers les téléphones mobiles des véhicules ou des experts/ décideurs concernés.
  • Gardiennage/ surveillance : une réduction des risques d’approche d’un lieu d’effraction par la visualisation temps réel sur téléphone mobile des vidéos avant introduction dans les lieux.
  • Propriétaires de résidences : sentiment de sécurité avec la possibilité de visualisation à distance des lieux et de commande d’équipements à distance (éclairage, volets, etc.), en plus des fonctions anti-intrusion classiques.

 

22 La vidéo enregistrée est elle une preuve à charge de l’intrus ?
 Les enregistrements vidéo sont utilisés en tant qu’élément d’enquête par la police.
 Certains logiciels génèrent des vidéos avec des filigranes incrustés, preuve d’ intégralité des images, la justice de certains pays ayant transposé les directives Européennes en matière de protection des individus et de support numérique reconnait la vidéo avec filigrane comme preuve . En france la directive Européenne n'a pas été transposée mais certains juges prennent en considération cette directive, une jurisprudence de condamnation sur base de preuve vidéo existe depuis 2008 (ex  Cour de cassation, 1ère chambre civile, 24 septembre 2009 (pourvoi n° 08-19.482)  rejet de pourvoi contre cour d’appel d’Aix-en-Provence, 11 juillet 2008)

 

 

  

Questions réponses sur la vidéosurveillance et l' alarme